"Soyons le changement que nous souhaitons voir dans le monde" Mahatma Gandhi

"Ne doutez jamais qu’un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde.
C'est d'ailleurs toujours comme cela que ça s'est passé." Margaret Mead



samedi 17 mars 2012

Atelier du Nous

Du vendredi 2 au dimanche 4 mars, j'ai expérimenté de nouvelles techniques qui nous permettent de Réinventer le Faire Ensemble.
Ce stage ADN#1 en résidentiel à Breuil-Bois-Robert, petit village des Yvelines, était proposé par l'Université du Nous, originaire de Chambéry.

Les cinq personnes de l'Université du Nous, d'une grande beauté intérieure, nous ont accompagné pour vivre cette expérience théorique et pratique, enrichie de très nombreux moments corporels, musicaux, artistiques et clownesques.

Onze participants adultes (4 femmes et 7 hommes) + un enfant de 7 ans
d'une incroyable maturité dans son âme d'enfant, ont vécu avec moi cette découverte par l'expérience de ces nouveaux modes de gouvernance en cercle, applicables dans de très nombreux contextes : familial, associatif, entreprises, administration,...

Un stage empli de partages riches et profonds dans la Joie et l'Humour.
Ce fut un moment très fort de tendresse et de bienveillance.

A conseiller d'urgence aux personnes en recherche
de nouveaux modes du Décider et Créer Ensemble.
 
Un grand Merci pour ces trois jours merveilleux passés avec l'Université du Nous. Merci pour leur don d'eux-mêmes, pour leur attention aux autres,
pour leur énergie douce et bienveillante.

Le choix pédagogique de pratiquer l'animation à plusieurs,
ainsi que le souhait de permettre à chacun(e) de participer quels que soient ses moyens en restant attaché au principe de la Participation Consciente sont des choix forts à encourager. 

J'ai beaucoup appris pendant ce séminaire, et je vais m'empresser doucement de mettre en pratique dans le cadre de ma petite initiative de Transition Sud de Seine en Transition.

Nous nous proposons modestement de participer avec Humilité, Humour et Humanité à la métamorphose du monde Chenille en monde Papillon.

N'hésitez pas à transmettre ces informations
à vos proches et ami(e)s

Hum, Hum, Hum = Humilité, Humour, Humanité

Et en bonus, en direct depuis l'Université du nous :  

Cultivons nos Richesses !
(extrait de la page http://universite-du-nous.org/blog/?page_id=144)

« La vraie misère n’est pas tant le fait de ne pas avoir accès à quelque chose mais celle de ne pas pouvoir donner. » JF Noubel.

Toute organisation a besoin de faire grandir en son sein les richesses qui sont nécessaires pour servir sa raison d’être. Qu’il s’agisse de développer des compétences, reconnaître ou valoriser des comportements, les indicateurs de richesses viennent mettre de la lumière sur ces richesses qu’il est intéressant de cultiver, pour que chacun serve au plus juste l’organisation qu’il énergétise.
Ils permettent à chacun d’adapter son comportement en fonction de la perception de son environnement et de la perception que les autres ont de lui. On appelle cela la vision holoptique.
Ce ne sont pas des « bons points », qui seraient distribués dans ce cas par un tiers, mais des « feed-back » entre les membres d’un groupe vivant en relation d’équivalence, sur les quelques richesses essentielles à la vie et au développement du groupe.
Cette pratique renforce donc la cohésion et l’engagement de tous à une même cause.
L’UdN expérimente une constellation d’indicateurs de richesses, c’est a dire, un ensemble d’indicateurs construit sur des architectures variées à partir des apports de Jean Francois Noubel sur l’intelligence collective, les monnaies libres et le soutien du collectif  des Valeureux.
Ces indicateurs et leurs règles de fonctionnement seront bientôt téléchargeables et imprimables, libre à vous de les utiliser ou de les adapter à vos besoins.

Le Sou-rire pour exprimer sa gratitude. Il invite chacun à souligner les bons moments partagés. « Je te remets un Sou-rire parce que … ».


Le JdN : Le « Je dans le Nous » valorise la capacité à se mettre au service du Nous. Un indicateur au service de la posture de coopération, fondamentale dans les cercles de gestion par consentement. Ce peut être une bonne qualité d’écoute du centre durant les cercles, la capacité de reformuler clairement ce qui est en train d’émerger …


Le DboiT : Le déboité, pour reconnaître la capacité à sortir des schémas et représentations habituels, à sortir de la boite… parce que, comme le soulignait Einstein, les problèmes auxquels nous sommes confrontés ne peuvent trouver de solutions dans les mêmes niveaux de pensée que ceux qui les ont générés.


Le Mwazatwa : De moi à toi… Ce que je reconnais chez toi est écrit sur le coupon.

mercredi 7 mars 2012

Soirée conviviale autour du film "Cultures en Transition" le lundi 19 mars à Bagneux (92)


Dans le cadre de notre association Bagneux Environnement
et de notre initiative de transition Sud de Seine en Transition,
nous organisons


Une soirée conviviale autour du film "Cultures en Transition" de Nils Aguilar

Lundi 19 mars à partir de 19h00
au Foyer Henri-Coudon
18, rue Salvador-Allende à Bagneux (92)






Programme de la soirée :
  • 19h00 : Accueil autour d'un buffet convivial (à l'auberge espagnole)
  • 20h00 : Film (durée 65') suivi d'échanges sur la Transition en France
  • 22h30 : Fin de soirée

Pour venir à cette soirée : Bus 128, 188, 162, 388 (arrêt Place Dampierre)
Depuis le métro Porte d'Orléans (ligne 4),
environ 15 minutes avec le Bus 128 (arrêt Place Dampierre)


Plan du quartier : http://g.co/maps/7ckgj

Thème de la soirée :
La transition dont parle ce film n’a rien d’une révolution violente. Elle se met en place par une évolution, lente et paisible, où les citoyens s'inspirent de leur propre histoire, au lieu de rompre avec elle.
Il s'agit aussi d'un projet, collectif et convivial, qui se situe à l’opposé du projet d’exploitation industrielle des sols (y compris dans les valeurs qu’elle véhicule).
L’agriculture y apparaît comme une des clefs de voûte de la culture.
 
À Cuba, en Angleterre et en France, des alternatives en marche témoignent avec force de cette transition culturelle en cours.
Une transition qui serait la préfiguration d’un futur au-delà de l’insécurité alimentaire, des désastres écologiques et des aliénations dont nous souffrons actuellement.
Les solutions montrées dans « Cultures en transition » excellent par leur simplicité, leur faible coût, voire leur gratuité, ainsi que par leur intégrité écologique.
 
Le contenu du film
La première partie du film nous emmène en France.
Ce pays est à la pointe de la recherche en Agro-écologie.
Des agronomes et des paysans, dont le fameux Claude Bourguignon, microbiologiste des sols, nous parlent du retour des arbres dans nos monocultures désertes et sans vie, et aussi des immenses avantages d'un système agricole diversifié.

La deuxième partie du film traite des initiatives du mouvement des Villes et Territoires en Transition.
Ces initiatives représentent une toute nouvelle façon de générer de nouvelles visions d'un avenir plus vivable et d'acquérir les moyens collectifs de les faire devenir réalité au niveau communautaire.
Ce mouvement sans cesse croissant
initié par Rob Hopkins offre des possibilités extraordinaires pour se préparer aux chocs à venir, sans avoir à attendre les changements de direction au niveau politique.

La troisième partie se passe à Cuba avec Fernando Funes Monzoté, docteur en agronomie et auteur.
Dans les années 1990, toute cette nation a souffert des conséquences amères d'un début de «pic pétrolier»
.
Ils y ont fait preuve d'inventivité et d'ouverture politique à des solutions originales.
Cuba est alors devenu le précurseur dans l'agro-écologie et l'agriculture urbaine.
 
La résilience des Territoires
À l’échelle d’un balcon-potager ou à l’échelle de l’agriculture d’un pays tout entier, les solutions montrées dans « Cultures en transition » ont vocation à favoriser les économies locales, à fortifier les liens de voisinage, ainsi qu’à encourager la diffusion libre des savoirs.
 
Ces solutions permettent aussi d’accroître la résistance des sociétés aux chocs et en particulier à la triple menace de la raréfaction du pétrole, du réchauffement climatique et des risques liés à la faiblesse systémique de notre système économique.

Bande annonce du film : http://vimeo.com/12691088
Ce documentaire est en cours de distribution et devrait sortir prochainement.

La production
Le film "Cultures en Transition" est entièrement auto-produit, politiquement indépendant et non-commercial.
Il a exigé beaucoup de travail bénévole.
L'objectif est de transmettre les solutions présentés dans le film (allant de la permaculture et de l'agro-écologie au mouvement des Villes et Territoires en Transition) à un large public.  

Les producteurs espèrent que le film sera diffusé dans les écoles, les institutions publiques et dans les festivals de cinéma.
Idéalement, après le recouvrement des coûts, le film sera disponible gratuitement sur Internet.
Un DVD en 6 langues (au minimum) sera produit (allemand, anglais, espagnol, français, portugais, italien).


http://www.voicesoftransition.org/

Nous serions très heureux de votre présence lors de cette soirée et
nous vous proposons de partager vos spécialités autour d'un buffet convivial.


N'hésitez pas à transmettre cette invitation à vos proches et ami(e)s.