"Soyons le changement que nous souhaitons voir dans le monde" Mahatma Gandhi

"Ne doutez jamais qu’un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde.
C'est d'ailleurs toujours comme cela que ça s'est passé." Margaret Mead



dimanche 24 mars 2013

Marinaleda et Somonte, villages espagnols en Utopie (Carnet d'Utopie N°2)



JPEG - 20.4 ko

Marinaleda 














Dernière minute:
Un autre article sur le même sujet (merci à Marianne)

Carnet d'Utopie N°1 sur un autre sujet (merci à Dominique) ou ici

Carnet d'Utopie N°2 de Michel Mompontet
Alors que l'Espagne bat des records de chômage et d'expulsions, à Marinaleda, le chômage est à moins de 5% et tous les habitants sont propriétaires de leur logement contre un remboursement de quinze euros par mois. A la tête de ce village d'irréductibles, un maire qui est en train de devenir un exemple de rébellion pour des milliers d'Espagnols.

Cette vidéo a été diffusée sur France 2 le samedi 23 mars à 13h15.
Vous pouvez la regarder ici et jusqu'à la fin de semaine sur France 2 Replay
http://pluzz.francetv.fr/videos/13h15_le_samedi_,79372128.html


D'autres informations en français ou en espagnol sur Marinaleda :
Marinaleda, un village en utopie
Marinaleda, une utopie vers la paix,
une émission de Daniel Mermet en juin 2011 sur France-inter :
"Pas de chômeurs, pas de promoteurs. Collectivisation des terres et des moyens de production. Et la démocratie, la vraie, la directe ! C'est tout ce dont nous parlons depuis fort longtemps. C'est ce dont parlent également les Indignés espagnols. Il y a un endroit où cela fonctionne depuis 1978. C'est le village de Marinaleda." Un reportage avec Antoine Chao

Marinaleda, un village en utopie, le film de Sophie Bolze
Le site de Marinaleda (espagnol)
La chaine Youtube de Marinaleda (espagnol)
Marinaleda. El sueno de la tierra (espagnol)
Le site officiel de Marinaleda (espagnol)
Marinaleda : A Terra de Todos (espagnol sous-titré en anglais)


Une autre initiative auto-gérée à Somonte en Andalousie
Depuis mars 2012, 400 Ha sont occupés par un groupe de journaliers agricoles andalous en plein milieu d’un vaste territoire de monocultures dans le bassin du Guadalquivir près de Palma del Rio, petite ville à 50 km de Córdoba.
Ces terres étaient destinées à des fonds de pension (américains ou autres) dont le seul intérêt était de toucher les subventions européennes et non pas de cultiver cette riche terre andalouse. 
http://www.forumcivique.org/fr/articles/andalousie-des-arbres-pour-somonte
http://gimenologues.org/spip.php?article564
http://www.bastamag.net/article2955.html

Voici un autre article que j'avais écrit en avril 2012 sur Somonte :
http://notre-essenciel.blogspot.fr/2012/04/en-andalousie-des-paysans-occupent-des.html

En aparté
Réalisme et Utopie selon Edgar Morin :
http://www.cairn.info/revue-diogene-2005-1-page-154.htm

"Le réel conçu comme réalité humaine, c’est-à-dire comme mélange de l’imaginaire, de la mythologie, de l’affectif, de la chair, des passions, des souffrances, de l’amour est toujours surprenant, plein de possibilités et difficile à saisir. Une pensée qui serait adaptée à la réalité complexe de notre patrie terrestre ne peut pas être un réalisme trivial se contentant de l’ordre établi et admettant la victoire des victorieux. Au contraire, la compréhension de la réalité, la lucidité sont souvent le résultat d’une révolte éthique contre le fait accompli, contre la certitude. La pensée proposée par Morin tente de dépasser les alternatives entre d’un côté, le pire : l’utopie qui se croit réaliste, et de l’autre l’utopie qui se sait utopie, qui est donc inoffensive, en dehors du réel. L’espérance est d’introduire la poésie de l’intensité dans la réalité, de résister aux forces oppressantes du pseudo-réalisme en cultivant le jardin de notre patrie terrestre."
 

1 commentaire:

  1. Bonjour Charles,
    J'en profite pour faire passer le lien vers la n° 1 de Carnets d'Utopie
    http://www.france2.fr/videos/manuel_13h15_reportage_1_20130119_220_19012013141308_F2

    RépondreSupprimer