"Soyons le changement que nous souhaitons voir dans le monde" Mahatma Gandhi

"Ne doutez jamais qu’un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde.
C'est d'ailleurs toujours comme cela que ça s'est passé." Margaret Mead



lundi 27 mai 2013

Tipi Bivouac, la Ferme des Tipis

Les 24, 25 et 26 mai, j'avais bien prévu de partir à Cluny pour le deuxième Festival de la Transition et dont voici l'un des comptes-rendus par mes ami(e)s de la Communauté des Transitionneurs :

Mais c'était sans compter avec l'appel de mon ami Olivier pour participer à une Zone Autonome Temporaire 
sur le thème de "Convivialité, Espérance et Création" à Tipi Bivouac, au cœur d'une ferme de grandes cultures bio à 1h30 de Paris près de Courtenay.


Voici un texte de Marc, co-organisateur avec Olivier, et qu'il a rédigé sur les intentions de ce week-end :
"Parce que nous sommes de plus nombreux à imaginer un autre monde et parce que le changement doit se vivre plutôt qu'être débattu, nous avons imaginé un séjour de 3 jours pour échanger sur ce thème sous une forme originale.
Nous avons trouvé un lieu naturel magnifique, chargé de sens pour rassembler ceux que nous considérons être dans une démarche cohérente et d'ouverture afin d'écrire cette nouvelle page de l'histoire humaine. Nous savons que l'ancien monde est le fruit de certaines croyances 
devenues obsolètes et toxiques. Celles d'un monde mécanique et fragmenté, peuplé par des hommes cupides et individualistes en compétition pour la survie, évoluant  dans un environnement dépourvue d'intelligence et de sens. C'est cette vision qui a façonné nos comportements, nos institutions et créer une civilisation hors sol déconnectée de l'humain et de son environnement, de ses émotions et qui a dégradé les relations entre les humains. Le nouveau monde qui placerait l'homme et la nature au centre est en gestation, porté par la société civile mais il reste fragile. 
Si la solidarité et l'interdépendance de la nature sont des concepts rassembleurs l'histoire nous a montré que les beaux concepts ne sont pas suffisant pour faire un monde meilleur. Le changement de paradigme ne peut être porté par des idéologues mais par des gens qui comme Martin Luther King, Gandhi ou Nelson Mandela sont sur un chemin de cohérence. Ces grands leaders ont en commun  d'avoir trouvé en eux la force de s'engager pour une cause qui dépasse leur ego grâce à un travail intérieur long et profond.
Voila pourquoi aux débats classiques, nous avons rajouté un cadre naturel, des pratiques méditatives, et artistiques afin que toutes les dimensions de notre être puissent s'exprimer et favoriser la créativité lors de nos échanges et dans la conduite de nos projets.
Nous espérons que vous viendrez nombreux à cet événement convivial né de manière spontanée et entièrement bénévole qui évoluera encore au fil des semaines avec vos propositions."Une vingtaine de personnes ont ressenti l'appel à ce weekend.


Parce que le changement est une expérience à vivre
avant d’être un concept 



Programme du week end :

Depuis plusieurs années, nous avons le plaisir de nous retrouver autour de multiples événements porteurs de sens. Le temps d'une conférence, d'un atelier, d'une discussion-débat : nous confrontons nos visions du monde, nous partageons nos expériences, nos identifions de nouveaux possibles.

Nous souhaitons ouvrir un nouvel espace, au-delà de ces "rencontres d'un soir", le temps d'un "week-end d'école buissonnière". Mieux, créer ensemble une Zone Autonome Temporaire les pieds dans l’herbe dans un cadre magnifique plus propice à parler du bon, du beau et du vrai. Nous serons donc une vingtaine à nous retrouver à la campagne, dans un cadre naturel et convivial, à l'intérieur d'un groupe d'acteurs de changement, afin de mieux faire connaissance et de créer de nouvelles connexions (neuronales, relationnelles ou entre projets).


Intentions du week-end :

> Réunir des personnes en quête de cohérence pour échanger sur nos visions du monde,  nos projets, nos difficultés nos espoirs et imaginer des actions communes.

> Ouvrir un espace d'échanges et d'approfondissement sur plusieurs thèmes de transformation personnelle et de société. Chaque participant contribuera à la réussite du week-end en offrant et accueillant des savoir-être et savoir-faire.

> Profiter du cadre naturel et sobre pour renforcer la qualité des échanges des débats intellectuels par des activités physiques, méditatives et musicales afin de favoriser la joie, la convivialité et ressentir le lien avec la nature.



Un lieu symbolique :

A 1h30 de Paris, Tipi bivouac est situé au cœur d’un domaine agricole et forestier de 120 hectares qui s’est métamorphosé depuis 15 ans. C’est la rencontre des traditions amérindiennes qui a fait passé cette famille d’agriculteurs, des méthodes conventionnelles aux pratiques de l’agriculture biologique sans labour. En plus de leurs activités de culture de céréales, les propriétaires des lieux ont aménagé une grange et planté de grands tipis au bord d’un lac pour donner l’occasion aux citadins de vivre, pendant quelques jours, un autre rapport avec la nature.

 
Ce week-end de 3 jours, je l'ai donc passé avec des ami(e)s et des ami(e)s d'ami(e)s à la Ferme des Tipis, près de Courtenay.
Nous étions une vingtaine de personnes différentes mais toutes bienveillantes et regardant dans la même direction.

Cela m'a apporté beaucoup de Joie et d'Espoir de rencontrer autant de jeunes personnes sur le chemin, conscientes de leur responsabilité vis-à-vis de notre Terre Mère.

Liste non exhaustive des activités :
Cours d'Aikido et méditation avec un maître local de 83 ans, cercles de paroles et de partage, disco-soupes conviviales, hutte de sudation, baignade dans l'étang, musique, danses, ballades, parties de frisbee sur la prairie, projection de film culte ;-)...
Nous y avons bénéficié d'une grande richesse d'expériences et de partages, malgré le confort rustique sans eau courante ni électricité, et les nuits passées sous les tipis à une température de près de 5°.


Après avoir reculé, le mois dernier, devant les nombreuses propositions de huttes de sudation lors du Festival du Chamanisme à Dole, en prétextant la trop basse température extérieure, j'ai grandement apprécié, malgré mes difficultés et mes doutes, pendant près de 2 heures, cette expérience du Feu, de l'Eau, de la Terre et de l'Air.
Je remercie la Terre Mère, dont la rafraîchissante humidité m'a permis de supporter les hautes températures de la hutte.


Je vous recommande vivement cette expérience de pleine nature, qui est proposée régulièrement à la Ferme des Tipis à 120 km de Paris, en particulier pour la Fête de la Saint-Jean, les 22 et 23 juin prochain (informations complètes à la fin de cet article)




Le week-end précédent, cette ferme était occupée par des jeunes quasi-délinquants des cités du Neuf-Trois (93), qui ont découvert la culture amérindienne grâce à Jean (notre chanteur de ce week-end), Jérôme et Virginie (nos hôtes), ainsi qu'un homme de sagesse amérindien de 75 ans, James Robideau, qui avait d'abord cru à la violence pour obtenir le respect des hommes blancs en Amérique du Nord, avant de prôner la non-violence comme seule solution durable.


James Robideau près du feu

Ces jeunes des cités ont été bluffés par ce qu'ils ont vécu ici avec cet homme et ne pourront plus continuer à agir comme ils le faisaient avant.
C'est grâce à ce type d'expérience que nous pouvons redonner à ces jeunes le respect des autres et la confiance dans leur vie future.
Ce n'est que la peur qui provoque la violence.

Par ailleurs, j'ai été très impressionné par les expériences, les compétences et l'humilité de Jérôme et Virginie Bassot, nos généreux et chaleureux hôtes fermiers.

Le travail qu'ils font depuis 15 ans en grandes cultures bio sans labour est juste extraordinaire. Ils font pousser jusqu'à 25 variétés différentes de céréales anciennes sur les mêmes parcelles. J'ai adoré aussi voir pousser, sur le même champ, du blé et des petits pois mélangés.

Nous avons constaté une biodiversité sans commune mesure avec celle de ses voisins céréaliers en conventionnel : chevreuil, biche, renard, buse, faisan,...

Avec une surface rassemblée de 120 ha, ils pratiquent juste à l'inverse de leurs voisins :
  • ils ne cultivent que 30 ha sur les 120 ha disponibles
  • ils découpent de plus en plus leur domaine en petites parcelles qu'ils séparent par des haies, pour retrouver et renforcer la biodiversité.
  • ils coupent la luzerne et la laisse sur place (au grand étonnement de leur voisins) pour enrichir leur terre
  • ils ont compté 200 vers de terre au m² à comparer à 500 au m² en forêt et à 2 au m² chez leurs voisins.
  • ils n’hésitent pas à laisser des terres couvertes d'engrais verts pendant 3 années avant de les mettre en culture.
  • ils ont revendu leur ancien matériel agricole qu'ils utilisaient pour labourer (et détruire la vie de la Terre) et ont réduit ainsi de 90% leurs coûts de matériel et supprimé leurs dettes.
  • ils vivent mieux avec leurs 30 ha cultivés que leurs voisins avec plusieurs centaines d'hectares 
  • ils ont dû renoncer, avec regret, à expliquer ce qu'ils font à leurs voisins, car cela déchaînait trop de violence
  • heureusement, ils échangent leurs graines (et leurs expériences) avec un réseau d'autres pionniers plus éloignés.
  • ils organisent régulièrement des portes ouvertes, pour expliquer aux paysans qui le souhaitent, ce qu'ils ont appris de leurs échecs et de leurs réussites.

A propos du Temazcal (hutte de sudation)

Dans la tradition amérindienne, le témazcal représente le ventre de la Terre, là où toute vie commence avec les 4 éléments.

Un témazcal est une hutte à sudation. Celle-ci est construite en arceaux de noisetier ou de saule. Cette structure est recouverte de couvertures.
A l'intérieur, on s'assoit en cercle autour des pierres volcaniques chauffées au Feu.

Grâce à la vapeur chaude, l’obscurité et bercé par les chants, le corps se libère de toutes ses toxines, le mental s’apaise et les émotions fortes se calment.

On retrouve cette pratique dans de nombreuses cultures à travers le monde.
Elle favorise un rapport plus harmonieux avec son corps, son esprit, la nature et ceux qui nous entourent.



===================================

Fête de la Musique à Paris
Jean C Dussin, Julie et Gabriel Oko investissent la fête de la musique
le 21 juin 2013 à Paris au Parc de Bercy avec des curanderos mexicains autour d'une veillée et d'un grand feu agrémentés de bonnes grosses percussions...


===================================

Fête de la St Jean et Hutte à sudation
le 22 et 23 juin 2013 à Tipi Bivouac

Nous vous convions  à Tipi-Bivouac pour la St Jean

L’après midi nous irons ramasser du bois tous ensemble dans la forêt afin de monter un grand Feu de St Jean ,nous aurons aussi confectionner des couronnes de fleurs et récolter les herbes médicinales : armoise, millepertuis, fougère,...
Nous nous réunirons le soir pour le dîner où chacun aura apporté quelque chose à partager .
Une salade composée, un taboulé, un beau fromage, un beau gâteau, du pain, des fruits, etc.... choisissez!.

Traditionnellement, nous chanterons,  danserons, racontons des histoires, autour du Feu, et quand les flammes seront apaisées nous sauterons par dessus.
Apportez vos instruments, vos contes, vos chants...
Pensez aussi à une bonne couverture pour la veillée, on peut dormir sous les étoiles.

Le matin de la St Jean le 24, il est recommandé de marcher pieds nus dans la rosée "l'eau du feu".
Cela vous protégera de la fièvre pour toute l'année (ancienne croyance).

Cette marche vous conduira devant la hutte où nous vous invitons à célébrer la naissance de l’Été.

Ensuite nous partagerons un petit déjeuner, et nous profiterons de cette belle journée du Dimanche 24 juin.

Comment participer à cette rencontre ?

Avant tout en étant présent et bienheureux d'être là!
En apportant vos repas pour le samedi midi, dimanche et des plats à partager samedi soir.
Si vous voulez dormir en tipi, 20 € pour Tipi bivouac
Si vous voulez camper avec votre matériel ou à la belle, 10 € pour Tipi Bivouac
Si vous préférer  un échange de service, c'est possible.
Vous  pouvez aussi venir sans héberger sur place, merci de laisser 5 € pour Tipi Bivouac .

Si vous participez à la hutte de sudation, nous espérons une donation pour l'association "J-M Bassot"

Merci à tous et aussi n'oubliez pas de nous prévenir de votre venue.

Jérôme et Virginie

http://tipibivouac.nuxit.net/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire